Skip to main content

Ne sous-traitez pas votre com’ au premier venu !

Écrit par 22/02/2021juin 13th, 2021Ficelles du métier, Par où commencer

Ou comment trier le bon grain de l’ivraie dans cette jungle qu’est le marché de la « com ».

Aujourd’hui on va parler du fait de faire appel à quelqu’un pour ses supports de com’.

Dans notre industrie de la com’ et du web, c’est le farwest ! 🤠
Il y a de tout. Mais surtout du grand n’importe quoi.

Sous prétexte que le web est accessible à tous, il y a une quantité incroyable de personnes non qualifiées qui débarquent sur le marché pour vous proposer leurs services. En empruntant simplement et fièrement le titre de « webdesigner », « graphiste », ou « consultant en com’ ou en marketing ».
Alors qu’il n’en est rien. 

Alors chacun fait ce qu’il veut, on est bien d’accord.
Mais nous ce qui nous rend chèvres, c’est que c’est vous qui en pâtissez et qui payez les pots cassés !

On a donc souhaité dédier cet article à toutes celles et ceux qui font appel à des prestataires pour créer leur com’, pour les aider à discerner le vrai du faux et ne pas se faire avoir lors d’une prochaine collaboration.

Prendre quelqu’un pour vous aider dans votre com’ oui, mais pas n’importe qui !

Quand vous prenez la décision de faire appel à un presta pour créer vos supports de com’ ou pour vous accompagner dans votre stratégie de com’, c’est dans le but de gagner du temps et de vous faire connaître rapidement pour trouver des clients.

Mais ça ne veut pas dire pour autant de vous précipiter sur la première solution que vous trouvez.

Faisons un tour d’horizon pour regarder de plus près le type de prestataires que vous devez fuir absolument.

🧚🏻‍♀️✨ La passionnée idéaliste

Le premier type de prestataire avec qui on évite de s’embourber si l’objectif est de trouver des clients, c’est la pseudo-communiquante émerveillée par le web.

Elle est sur le marché un peu par hasard. En fait, le web est pour elle comme une révélation !

Souvent en pleine reconversion après avoir quitté un job où elle ne se sentait pas vraiment à sa place, elle se met à créer son propre site web pour présenter sa nouvelle activité.

Elle se plonge dedans, elle suit des tutos, elle bricole, elle fait des essais, elle décore, elle peaufine…
Et là, oh miracle ! Tout s’illumine ! Et si finalement elle proposait aux personnes qui se mettent à leur compte de créer leur site ? Et puis pourquoi pas leur carte de visite et leur identité visuelle pour proposer une panoplie complète ?

Et comme vous cherchez quelque chose de complet et pas hors de budget pour démarrer, vous tombez dans le panneau.

Et BIIIIIIIIM !

🔎 Caractéristiques

  • Dynamique et très à l’écoute, sa seule préoccupation est de vous faire plaisir.
  • Accorde une grande importance à l’esthétique des choses : couleurs, polices, ornements… c’est ce quelle préfère faire ! 
  • N’a aucune connaissance en com’, et n’a suivi aucune formation (ou alors de très obscures 😅).
  • A pour seule expérience la sienne lorsqu’elle a fait sa propre com’ et celle de ses amis.

🛑 Points de vigilance

  • Se retrouver dans ses valeurs et avoir un bon feeling avec elle ne veut pas dire qu’elle peut vous créer une com’ qui sert à quelque chose.
  • Si elle met sa propre com’ et celles qu’elle a faites pour ses amis dans son portfolio, c’est pas bon signe ! 😆

💭 Notre constat quand on voit ce genre de profil

« Oui elle est graphiste / webdesigner / consultante marketing comme nous on est pâtissières ou mécanos ! »

Nous on croit dur comme fer que pour faire du bon boulot il faut être passionné par ce qu’on fait. Mais à l’inverse, être passionné par quelque chose ne veut pas dire qu’on est en capacité de faire du bon boulot.
Ça peut démarrer par là bien sûr, mais ça ne suffit pas pour aider des gens qui ont une activité à faire tourner.

🧑🔧 Le technicien cartésien

Le second type de prestataire qu’on évite si l’objectif est de se faire connaître et de se démarquer, c’est l’expert technique.

Souvent très bon dans ce qu’il fait, il se focalise sur la technique et les outils et en oublie l’essentiel.

Il vous apprend à créer votre site comme un pro ou le crée pour vous en quelques jours seulement. Et puis vous forme ensuite pour que vous soyez totalement autonome et que vous puissiez tout modifier, créer ce que vous voulez et aménager les choses comme vous l’entendez.

Et comme vous avez entendu dire qu’il vous fallait un site pour présenter vos services et qu’il faut à tout prix savoir s’en servir pour devenir autonome, vous tombez dans le panneau.

Et BIIIIIIIIM !

🔎 Caractéristiques

  • Connaisseur et expérimenté, il construit des sites plus vite que son ombre. Les outils et la technique, c’est son dada.
  • Généreux dans son approche, il adore partager ce qu’il sait et apprendre aux autres à le faire par eux-mêmes pour vraiment tout maîtriser.
  • Peu importe le métier, les besoins et les objectifs du client, il peut tout concevoir et s’adapte à toutes les demandes.
  • Ni stratège, ni designer, ni communiquant. C’est pas sa tambouille à lui tout ça. (Sauf qu’il ne vous le dit pas, étant convaincu qu’une fois la technique maîtrisée vous êtes paré à toute épreuve !)

🛑 Points de vigilance

  • Un site bien construit ne suffit pas à le rendre efficace et source de clients.
  • S’il met en avant uniquement les caractéristiques techniques de sa solution pour présenter son offre, c’est pas bon signe ! 😅

💭 Notre constat quand on voit ce genre de profil

« Encore un qui construit une structure pour y insérer les contenus souhaités par le client ! »

Nous on est convaincues qu’un bon outil permet de faire du boulot de qualité. Mais pour autant, ça reste un outil. Et savoir vous en servir sur le bout des doigts ne va pas vous amener davantage de clients !

🧑🔬 Le géo-trouvetout du web

Enfin le dernier type de prestataire qu’on écarte si l’objectif est de créer des supports de com’ pertinents et adaptés, c’est le débrouillard aux bonnes combines.

Il vous donne sa méthode magique, sa solution unique qui marche à tous les coups !

Il a déjà préparé toute votre com’. Plus qu’à remplir les textes à trous et à vous les clients !

Et comme vous êtes impatient et que vous n’êtes pas bien à l’aise à l’idée de parler de vous et de vous vendre, vous tombez dans le panneau.

Et BIIIIIIIIM !

🔎 Caractéristiques

  • Il a à l’origine le même métier que vous, mais il s’en est détourné pour vous transmettre tout ce qu’il a appris pendant son parcours d’entrepreneur (qui est d’ailleurs souvent de très courte durée).
     
  • Sympathique et très humain, il veut que vous soyez aussi épanoui que lui. A pour seule expérience la sienne mais rêve de transmettre sa méthode au plus grand nombre, persuadé d’avoir trouvé sa mission de vie.
      
  • A suivi des tas de formations pour entreprendre et vendre ses services en ligne. Connaît un tas de trucs, d’astuces et d’outils pour le web.
     
  • Ne connait rien à la com’ et ne voit pas l’intérêt de s’attarder sur la tête qu’ont les choses. Il ne le répètera jamais assez, pour lui le plus important c’est le contenu.

🛑 Points de vigilance

  • Il n’existe pas de méthode universelle, et ce n’est pas parce que ça marche pour quelqu’un que ça fonctionnera pour vous.
  • Gagner du temps ne veut pas dire copier-coller bêtement.
  • S’il vous dit qu’il n’y a pas besoin de réfléchir et que vous avez juste à faire ce qu’il a fait pour lui pour décoller rapidement, c’est pas bon signe ! 😅

💭 Notre constat quand on voit ce genre de profil

« Encore un qui s’est perdu et qui va apprendre à ses confrères à faire exactement comme lui. »

Nous on est persuadées que la débrouillardise est une grande qualité et qu’elle peut permettre de gagner beaucoup de temps et d’avancer efficacement quand on crée sa com’. Mais des astuces et méthodes toutes faites n’ont jamais fait un projet sensé, pertinent, et porteur de fruits.

Et les résultats obtenus au final, on en parle ou pas ?

On ne fait pas de la com’ pour avoir une « jolie » brochure récapitulative de ce qu’on propose. L’objectif de la com’ et donc de la création de supports efficaces, c’est de trouver des clients et de faire du chiffre d’affaires. On ne parle pas juste d’information et d’esthétique.

Mais de conviction, d’authenticité, de proposition singulière, de disponibilité, d’empathie, de persuasion…

Et si vous voulez créer des supports utiles qui vous permettent de développer efficacement votre activité, ça passe par le choix d’un prestataire de qualité.

Quelqu’un de compétent, qui fait du bon boulot et dont la seule obsession est de vous amener des résultats concrets.

Pas le premier venu qui est ok pour faire tout ce dont vous rêvez.


Et vous, vous sous-traitez votre com’ ?
Vous avez déjà eu de mauvaises expériences en décident de faire appel à un “pro” ?
Ou bien au contraire, vous filez le parfait amour avec le prestataire que vous avez choisi pour vous accompagner ?

Racontez-nous ! 🙂

Laisser un commentaire