Skip to main content

L’audit en communication, ne faites plus jamais cavalier seul dans votre com’

Écrit par 15/02/2021juin 7th, 2021De choses et d'autres

Aujourd’hui on va parler du fait de construire ses supports de com’ en solitaire, que ce soit par envie de faire par soi-même ou par manque de budget.

Décider de faire cavalier seul pour votre com’ peut avoir de très bons côtés :

  • ça ne nécessite pas d’argent,
  • vous avancez à votre rythme,
  • vous faites ce qui vous plaît !

Mais aussi des côtés moins sympas :

  • vous n’avez pas de recul sur ce que vous faites,
  • vous perdez énormément de temps à faire des choses que vous ne maîtrisez pas et qui vous éloignent de votre métier,
  • vous obtenez rarement les résultats que vous espérez…

Et puis c’est un cercle vicieux.
Vous faites, mais rien ne se passe.
Du coup, vous modifiez, supprimez, complétez, bidouillez…
Et vous vous usez en constatant que tous ces aménagements n’amènent pas plus de résultats. 😫

Et bien souvent vous n’avez personne à qui demander de l’aide pour vous dire ce qui coince. Parce que demander l’avis à sa moitié ou son collègue, ça a un côté rassurant mais ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblick.

C’est pourquoi on a décidé aujourd’hui de vous parler d’audit.

C’est quoi un audit de support de com’ ?

Un audit c’est une analyse approfondie et pointue du fond et de la forme d’un de vos supports ou dispositifs de com’ (évidemment par une personne compétente et experte dans ce domaine, c’est mieux ! 😅).

Ça peut concerner un site web, une page de vente, un email spécifique (ou une série d’emails), une vidéo, une pub pour un réseau social, un support de formation, etc.

Mais ça peut aussi concerner un dispositif plus complexe comme le circuit de prospection que vous avez mis en place sur votre outil d’emails, ou le parcours client d’un des services que vous vendez en ligne, etc.

L’objectif de l’audit ?

Apporter des réponses et des solutions aux questions

“ Qu’est ce qui ne va pas dans mon support / dispositif ?
“ Pourquoi je n’ai pas de résultats ?

Comment se déroule un audit ?

👉🏻 PHASE 1 : l’observation

L’auditeur commence par scruter votre support à la loupe sous tous les angles. Le but étant de faire un état des lieux précis pour évaluer son efficacité.
Pour faire ça, il va s’intéresser à différents aspects du support :
→ le fond : le sens, le contenu, le vocabulaire, le ton…
→ la forme : le design, la mise en page, l’ergonomie, la technique…

👉🏻 PHASE 2 : l’analyse

Il dresse ensuite la liste des forces et des faiblesses du support en déroulant une méthodologie précise et en s’appuyant sur une grille de critères bien définie. Et il note toutes ses préconisations qui vont permettre de rendre le support plus efficace.

👉🏻 PHASE 3 : le rapport d’audit

Puis pour chacun des points à optimiser, il pose par écrit les recommandations pour constituer un doc de référence sur lequel vous pourrez vous appuyer pour apporter les correctifs nécessaires.
Et il prend soin d’indiquer quels sont les points à corriger en priorité, et ceux qui peuvent être faits dans un second temps.

👉🏻 PHASE 4 : restitution du rapport

Enfin il vous remet le rapport d’audit. Un audit ne comprend généralement pas d’accompagnement. Mais selon le prestataire qui effectue la mission, le rapport d’audit peut être présenté lors d’un rdv afin de répondre à toutes vos questions.

Qu’est-ce que ça implique de faire un audit de communication ?

L’audit, un guide de travail mais pas un mode d’emploi

Dans un audit, l’auditeur vous explique ce qui ne va pas et vous préconise des axes d’amélioration pour corriger ce qui pose problème.

→ Mais il ne s’occupe pas pour vous des modifications.

→ Et il ne vous livre pas non plus une notice détaillée, pour vous expliquer pas à pas comment corriger les choses.

C’est à vous d’utiliser le rapport d’audit pour modifier, compléter et affiner les différents points soulevés, en toute autonomie.

Il vous faut donc être en capacité d’effectuer toutes les optimisations évoquées : autrement dit, trouver le temps de vous en occuper et avoir les compétences nécessaires.

Par exemple, si l’auditeur vous parle du référencement sur les moteurs de recherche dans l’audit : il va par exemple pointer du doigt ce qui manque ou ce qui est mal construit, mais il ne va pas vous former sur la façon de bien référencer les pages de votre site.

Ou bien s’il vous explique qu’une zone de votre support n’est pas lisible et qu’il faut davantage contraster la couleur du texte et la couleur du fond : il va par exemple vous conseiller d’utiliser une couleur plus claire ou plus foncée pour le texte, mais il ne va pas vous dire d’utiliser une couleur “soleil levant” ou “framboise écrasée” en vous donnant le code couleur adapté. 😆

L’audit, un grand huit émotionnel

Soyons honnêtes, faire auditer un de vos supports peut être éprouvant et déstabilisant.

L’auditeur appuie essentiellement sur toutes les choses qui ne vont pas et les conclusions peuvent donc être difficiles à encaisser.

Mais c’est primordial de comprendre que ce n’est pas vous qui êtes jugé.
Ni votre travail. Ni votre projet.
C’est votre support et son efficacité.

Le concept même d’un audit est de faire le point sur l’existant pour pointer du doigt ce qui ne va pas. Le but étant d’apporter ensuite les correctifs nécessaires pour obtenir de meilleurs résultats. Il n’est donc pas question d’encouragements ou de compliments sur les éléments positifs du support.

Quand vous faites auditer un de vos supports, vous ne pouvez pas être dans l’émotion. Parce que c’est quelque chose de complètement rationnel.

On sait que ce n’est pas évident, mais il faut parvenir à mettre l’ego de côté et à vous détacher des émotions qui vous lient au projet. De manière à prendre du recul pour être ouvert aux suggestions proposées.

C’est votre projet et c’est donc naturel de mettre beaucoup d’affect en construisant les choses. Vous avez très certainement passé beaucoup de temps à créer votre support.

Et alors que vous y avez mis toute votre sève et que vous pensiez que c’était presque bouclé, vous réalisez que vous allez de nouveau devoir y consacrer du temps. Donc c’est normal que ce soit un peu déroutant.

Mais passée cette prise de conscience, c’est un moyen qui peut vous permettre de gagner des mois de travail et de remises en question.
Et vous éviter de refaire les choses 100 fois sans vraiment savoir pourquoi.

Le seul objectif est de vous aider à corriger ce qui ne va pas, pour aller chercher de vrais résultats !

Dans quel cas pouvez-vous avoir besoin d’un audit ?

  • Si vous avez créé un support de com’ mais que celui-ci ne génère aucune interaction, ni demande de contact.
  • Si vous avez créé un support de com’ et que vous avez des demandes de contact mais que vous ne parvenez jamais à les convertir en client.
  • Si vous lancez une opération de com’ et que vous voulez être sûr de partir dans la bonne direction (exemple : avant impression d’un support, avant lancement d’une pub ou d’un support de vente, avant lancement de votre site web ou d’un nouveau service, etc.).

L’audit n’a évidemment que peu de sens pour des supports éphémères ayant une espérance de vie de quelques heures ou quelques jours comme une newsletter ou un post de réseau social.

Puisque le but est de consolider votre support de com’ pour qu’il puisse vous être utile de façon durable ou récurrente.

Il peut en revanche être très utile pour votre site web, un contenu que vous offrez à vos prospects pour leur montrer votre expertise, une pub pour présenter votre nouveau service, etc.

L’audit sous toutes ses formes

Chez les Démêleuses, on propose de l’audit depuis qu’on a créé la boîte en 2018.

Dans notre boîte précédente, on a réalisé à plusieurs reprises de très très gros audits pour des grands comptes comme Cofidis ou le groupe 3 Suisses. Le genre de mission qui s’étale sur des mois et des mois d’analyse et qui concerne des services entiers de la société auditée. Alors autant vous dire qu’on a roulé notre bosse ! 😅

C’est un exercice qui demande une expertise pointue, beaucoup de méthode et de rigueur et évidemment d’expérience car on ne peut pas aider quelqu’un sur quelque chose qu’on ne maîtrise pas ou qu’à moitié.

Quand on a lancé les Démêleuses, on s’est dit que c’était une des flèches qu’il fallait qu’on conserve dans notre carquois, pour pouvoir vous aider à comprendre ce qui ne fonctionne pas.

Mais évidemment pas dans la même mesure que ce qu’on faisait pour ces grosses boîtes. Vous avez des besoins et des objectifs complètement différents.

→ Il faut de l’audit efficace, droit au but.

Simple à comprendre, parce qu’on a conscience que tout ça ce n’est pas votre métier. Vous faites votre max mais faut pas non plus pousser. Vous êtes coach ou formateur à la base, pas webdesigner !

→ Et puis réalisable, parce que vous entreprenez seul. Vous n’avez pas une équipe de 28 bras derrière pour corriger les choses. 😆

DE L’AUDIT COSTAUD ET COMPLET POUR LES GROS CHANTIERS

On proposait jusqu’à présent d’auditer votre site web ou votre support de com’ dans son intégralité.
Ou même d’auditer l’ensemble de votre com’ de marque.

Ce type d’audit a du sens seulement si :

  • Vous avez déjà posé un socle solide dans votre com’ et votre objectif est de générer davantage de chiffre d’affaires.
  • Ou bien vous avez déjà investi beaucoup de temps ou d’argent dans votre site web ou votre support mais vous n’avez pas de résultats.

Mais ce format n’est pas adapté à toutes les situations et tous les projets. Et bien souvent c’est un chantier démesuré par rapport à où vous en êtes et à vos possibilités.

Du coup, ça nous chkrouchkrougnait depuis quelques mois de ne pas pouvoir vous aider davantage sur tout ça.

On aimerait bien avoir une solution magique, qui vous aide à prendre conscience rapidement des choses qui peuvent rendre inefficaces vos supports de com’.

Pour que vous ne perdiez plus des mois et des mois à faire, défaire et refaire vos supports. Et que vous ne passiez plus votre temps sur des futilités ou des détails qui ne changeront pas le cours des choses.
Mais que vous puissiez au contraire, vous concentrez uniquement sur l’essentiel et sur ce qui fera que vous trouverez des clients.

Il faut qu’on imagine un format plus léger et moins rigide pour pouvoir vous aider. Qui vous demande un investissement financier raisonnable et qui vous permette d’avancer pas après pas.

  • D’abord poser une base.
  • Ensuite, vous assurer que vous êtes dans la bonne direction, au lieu de tournicoter indéfiniment sans trop savoir. Pour pouvoir corriger rapidement ce qui coince.
  • Puis lancer les choses pour voir si ça prend.
  • Et revenir affiner si besoin (et uniquement si besoin !), seulement dans un second temps.

Et ben vous savez quoi ?
Ça y est, on l’a cette solution ! 😁

DE L’AUDIT LÉGER ET SOUPLE POUR DES BESOINS QUOTIDIENS

On lance aujourd’hui un tout nouveau service d’audit à la volée.

Le concept :

  1. Dreliiin. Vous nous envoyez votre support de com’ en nous expliquant à qui il s’adresse, à quoi il sert, ce qui coince, etc.
  2. Pouuuf. On se glisse dans les vêtements de votre prospect pour vous expliquer ce qui risque de l’embrouiller, de le perdre, de le laisser de marbre, de l’intéresser, de le chambouler…
    Le but ? Mettre le focus uniquement sur les points les plus problématiques et prioritaires à corriger.
  3. Zouuu. On vous envoie un petit doc de recommandations pour que vous puissiez avancer concrètement et efficacement en toute autonomie.

Évidemment avec ce format à la volée, on ne fera pas l’audit complet de votre site web. Mais on mettra par exemple le focus sur une seule page du site. Ce qui vous permettra de comprendre tout ce qui ne fonctionne pas sur cette page, et de vous servir de ces infos pour retravailler de la même façon les autres pages du site.

Si vous êtes intéressé, et que vous voulez tout savoir de votre support de com’, c’est par ici :

DE L’AUDIT EN MODE COUP DE POUCE DE FAÇON OCCASIONNELLE

Et puis si vous n’êtes pas encore prêt à passer le cap, vous pouvez nous envoyer votre support de com’ pour qu’on en fasse un mini-audit gratuit dans une de nos prochaines newsletters. 😉

Ce ne sera bien sûr pas aussi complet qu’un audit à la volée mais ça pourra déjà vous permettre d’avoir des pistes d’amélioration pour rendre votre support plus efficace !


Laisser un commentaire